Littérature Afro ☀ 

Chinua Achebe

Père de la littérature africaine moderne

Chinua Achebe, de son vrai nom Albert Chinualumogu Achebe, est né le 16 novembre 1930 dans un village de l’Est du Nigeria.

Diplômé de l’université d’Ibadan au Nigeria en 1953, son parcours professionnel est marqué par ses passages en tant qu’enseignant de langue et de littérature à l’université du Nigeria Nsukka, au Bard College à New York et à l’université du Massachusetts aux États-Unis. Il a également travaillé comme journaliste et directeur d’antennes à la NBC (National Broadcasting Corporation) au Nigeria, et éditeur pour les œuvres africaines à la maison d’édition Heinemann. Très engagé pour son pays, il a flirté avec la politique en s’investissant dans le ministère Biafrais de l’information, et en étant aux commandes de la diplomatie des Biafrais à l’international pendant la guerre de Biafra (1967 à 1970).

Une bibliographie impressionnante pour ce récipiendaire du Prix international Man-Booker:

La bibliographie de Chinua Achebe compte plus d’une vingtaine d’ouvrages, principalement des nouvelles, des essais et des poèmes. Le livre qui l’a fait connaître est intitulé « Le Monde s’effondre », dont le titre original est «Things Fall Apart », publié en 1958 lorsqu’il n’avait que 28 ans. Ce livre a été vendu à plus de 10 millions d’exemplaires dans le monde entier, et a été traduit dans plus d’une cinquantaine de langues. Comme autres œuvres à succès, l’on peut citer Arrow of God ou encore Beware, Soul-Brother, et Other Poems.

Chinua Achebe a reçu plusieurs distinctions au cours de sa carrière d’écrivain, autant au Nigeria qu’en Occident, d’organismes comme le Commonwealth ou The American Academy of Arts and Letters. Il a si bien marqué sa génération et le monde entier par ses écrits qu’il lui a été attribué en 2007 le Prix international Man-Booker, qui est un prix littéraire européen couronnant l’ensemble des œuvres d’un auteur.

La motivation profonde de Chinua Achebe a toujours été d’éveiller les africains à leurs richesses culturelles, afin qu’ils s’investissent à les protéger et à les maintenir pour les générations futures. Son objectif principal était de révéler une littérature africaine telle que ressentie par les africains, sans influence coloniale. Pour cela, il s’est inspiré des traditions de sa culture Igbo, des influences chrétiennes dans lesquelles il a baigné depuis son enfance, ainsi que des différences entre les valeurs occidentales et africaines, pour créer son style d’écriture.

Son positionnement et son impressionnante bibliographie lui ont valu la reconnaissance par nombre de ses pairs comme le Père De La Littérature Africaine Moderne. Chinua Achebe tire sa révérence le 21 mars 2013 à Boston, aux Etats-Unis.

Par Élisabeth KG    

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Scroll to Top