Littérature Afro ☀ 

Gaël Faye

L’écrivain aux multiples talents

Quelle histoire émouvante que celle de Gaël Faye. Né en 1982 à Bujumbura, d’un père français et d’une mère rwandaise, ce prodige de la littérature et du rap connaît une enfance marquée par la guerre civile au Burundi en 1993 et le génocide des Tutsi au Rwanda l’année suivante. À l’âge de 13 ans, la situation politique s’aggravant, il quitte son pays natal pour la France.

C’est ce douloureux événement qui sera le sujet de son premier roman, [Petit Pays], récit partiellement autobiographique où Gaël Faye revient sur son enfance au pays des milles collines. L’insouciance des jeunes années, la relation conflictuelle de ses parents, les rapports ambigus entre les européens installés dans le pays et les autochtones, les prémices du génocide… Tel un apprenti reporter, le héros Gabriel nous fait partager, avec son regard de bambin, le journal d’une enfance brisée par l’un des conflits les plus marquants de l’histoire. L’ouvrage est auréolé de multiples récompenses, notamment le prix Goncourt des lycéens en 2016.

Mais l’écriture est loin d’être le seul talent de Gaël Faye. Passionné de rap et de hip-hop depuis l’adolescence, la musique va lui permettre de surmonter ses traumatismes et se reconstruire. En 2013, il publie son premier album, “Pili-Pili sur un croissant au beurre”, sur lequel il invite des artistes comme le talentueux Ben l’Oncle Soul et la légende de la musique angolaise Bonga. Le disque est une réussite. Il reçoit le Prix Charles-Cros des lycéens de la nouvelle chanson francophone.

Que des succès, et une belle revanche pour ce poète de génie qui, précisons-le, menait une carrière dans la finance à la cité de Londres, avant de trouver sa voix et sa plume !

Gael Faye_petit-pays

 

 Marc-Emmanuel Adjou               

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Scroll to Top