La plume des jeunes đź’Ś :

L’Afrique et sa culture - Le Sénégal

L’Afrique est le continent d’où je viens et ce que j’aime le plus de ce contient, c’est la diversité de culture qui le caractérise. Il est composé de 54 pays avec chacun leur culture. Comme je ne peux pas vous parler de la culture de tous ces pays dans cet article, je vais commencer par le Sénégal, un pays que j’affectionne beaucoup pour l’avoir visité car mes grands-parents y ont vécu durant plusieurs années. 

Le SĂ©nĂ©gal est un pays situĂ© sur la cĂ´te ouest de l’Afrique et dotĂ© d’un hĂ©ritage colonial français et de nombreuses attractions naturelles. Dakar, la capitale, comprend le quartier historique de la MĂ©dina, le cĂ©lèbre musĂ©e ThĂ©odore Monod, exposant des Ĺ“uvres d’art africain et le monument de la renaissance africaine. Elle est Ă©galement rĂ©putĂ©e pour sa vie nocturne, centrĂ©e sur la musique mbalax, originaire du SĂ©nĂ©gal.

La culture sĂ©nĂ©galaise se caractĂ©rise notamment par son goĂ»t pour les sports traditionnels, la musique, la danse, le vĂŞtement, le travail crĂ©atif et ingĂ©nieux de tout matĂ©riau Ă  portĂ©e de main, les moments de convivialitĂ© liĂ©s aux repas et les fĂŞtes, un attrait indĂ©niable pour l’Ă©change et la communication orale.

  • Langue

Le SĂ©nĂ©gal, utilise le français comme langue officielle. C’est la langue utilisĂ©e dans l’administration, les affaires et l’enseignement. Cependant, dans certaines des villes et villages reculĂ©s, le français est moins utilisĂ©. Le wolof est le dialecte le plus utilisĂ© (80 % des sĂ©nĂ©galais comprennent le wolof).

  • Peuple

Les groupes ethniques les plus reprĂ©sentĂ©s au SĂ©nĂ©gal sont les Wolofs, les Peuls, les SĂ©rères et les Diolas, principalement en Casamance dans le sud du pays, auxquels s’ajoutent les MalinkĂ©s du sud-est et les SoninkĂ©s, très prĂ©sents dans la haute vallĂ©e du fleuve SĂ©nĂ©gal, ainsi que les populations mancagnes.  

  • Religion

Les Sénégalais sont musulmans dans leur très grande majorité (plus de 95 %). Le christianisme (3 %) – généralement le catholicisme – est pratiqué parmi les Sérères et les Diolas. Les croyances traditionnelles perdurent néanmoins, à travers des pratiques telles que le ndut ou le boukout.

  • Vie sociale

Au Sénégal, les traditions sociales sont d’abord caractérisées par l’esprit collectif et la Teranga, cette hospitalité est reconnue partout dans le monde. La Teranga désigne cet accueil de l’Autre extrêmement chaleureux qui fait qu’on se sent intégré instantanément.

Traditionnellement, le respect de la parole et de la fonction sociale qui revient Ă  chacun permet aux hommes et femmes de vivre en harmonie. Comme partout ailleurs, la famille reste le principal facteur qui lie les sĂ©nĂ©galais. De plus, il faut noter qu’un très grand respect est portĂ© aux Anciens et aux personnes plus âgĂ©es que soi.

  • Art

Le SĂ©nĂ©gal est un pays d’artisans. En effet, l’artisanat, consacrĂ© autrefois aux objets utilitaires ou traditionnels, s’est fortement dĂ©veloppĂ© et diversifiĂ©. Par exemple, les peintures sous verre sont une des particularitĂ©s du SĂ©nĂ©gal, les tableaux en sable collĂ© ou encore les djembĂ©s, tambours d’origine mandingue. Les poteries artisanales sont très populaires et très utilisĂ©es. Encensoirs Ă  thiouraye, jarres d’eau, cendriers, pots de fleurs, assiettes…

 

  • Cuisine

La cuisine sĂ©nĂ©galaise est souvent dĂ©crite comme l’une des plus riche et la plus variĂ©e d’Afrique de l’Ouest.

Ă€ base de mil (la cĂ©rĂ©ale reine) ou riz, la cuisine sĂ©nĂ©galaise s’agrĂ©mente essentiellement de poisson et de mouton, voire de bĹ“uf et de fruits de mer dans les grandes occasions. Parmi les spĂ©cialitĂ©s locales, nous pouvons citer le poulet Yassa qui est un poulet marinĂ© au citron vert et Ă  l’oignon et le thiĂ©boudienne qui n’est autre que le plat national. Il se compose notamment de riz additionnĂ© de poissons et de lĂ©gumes. Il existe deux variĂ©tĂ©s : le “tieb khonke”, Ă  la sauce tomate et le “tieb wekh”, sans tomate. Le MaffĂ© de poulet ou de bĹ“uf : la viande est cuite dans une sauce Ă  base de beurre de cacahuète. Le SĂ©nĂ©gal n’est pas un grand producteur de fruits en raison d’une pluviomĂ©trie faible sur une bonne partie du pays, mais on trouve tout de mĂŞme des productions locales de mangues, de pamplemousses, de papayes, d’oranges…

Parmi les boissons locales, il y a le jus de bissap (dĂ©coction d’hibiscus), le jus de ditakh (jus obtenu Ă  partir d’un fruit qui rappelle par sa forme et sa chair le kiwi, Ă  consommer en dĂ©cembre-janvier), le jus de tamarin, le jus de bouye (fruit du baobab) ou encore le jus de gingembre, le vin de palme : spĂ©cialitĂ© de la Casamance qui a un aspect doux, laiteux et presque pĂ©tillant. Cet alcool est extrait au sommet des palmiers. Le thĂ© Ă  la menthe est servi partout.

J’espère vous avoir donné des informations utiles et que vous avez apprécié mon texte. Je vous donne rendez-vous la prochaine fois pour la découverte d’un pays de l’Afrique du Nord…


Roliane                
 
Scroll to Top