Littérature Afro ☀ 

Amina de Zaria

La reine guerrière

«Toutes les femmes naissent princesses puis la vie les a fait devenir guerrières»

cette citation représente parfaitement notre héroïne de ce numéro, Amina de Zaria.

Amina de Zaria ( Aminatou Sarauniya Zazzau) est une reine guerrière Haoussa de Zazzau, une ville de Haousaland, rebaptisée Zaria, capitale de l’actuel Kaduna, une région du Nord-est de l’actuel Nigéria. Née autour de l’an 1533, elle est très vite attirée par le combat et les différentes techniques entourant cet art. Son père, étant devenu roi de Zazzaou, elle passait le clair de son temps à s’entraîner avec les soldats qui étaient à leur disposition. Alors qu’Amina devait se préoccuper de son apparence comme le ferait toute jeune fille de son âge et de sa classe sociale, elle en décide autrement en faisant des jeux de combat, sa passion ultime. 

Lors de son 16ème anniversaire, Aminatou reçoit le titre de magajiya, qui veut dire princesse, et doit alors se préparer à prendre place sur le trône. Plusieurs responsabilités telles que les réunions quotidiennes, les choix économiques et agricoles lui sont alors confiées. Cependant, n’ayant que faire de toutes ces tâches, elle préférait apprendre à monter à cheval, découvrir les stratégies de guerre et le maniement des armes. Après la mort de son père, le frère de Amina, Backwa de Turuncu lui succède. La princesse saisit alors cette opportunité pour vivre pleinement sa passion. Elle prit le commandement d’une armée de 20 000 soldats qu’elle menait d’une main de fer. D’années en années, de bataille en bataille, par son courage et sa force impressionnante, Amina gagnait en popularité et fut ainsi élue reine vers l’an 1576 après la mort de son frère.

Une fois nommée 24ème « habe » (nom donné aux dirigeants de Zazzau) de son royaume, la nouvelle souveraine fut surnommée « la Reine Guerrière des Haoussa ». Une fois au pouvoir, elle ne perdit pas de temps  et seulement trois mois après avoir été couronnée Amina se lança dans une série de conquête. Elle avait pour but d’étendre son royaume et de conquérir de nouveaux territoires. Grâce à son acharnement, elle réussit à s’emparer des villes du Nord autour de Kwararafa, du Sud de Nupe et une partie du nord du Mali. 

Aujourd’hui, l’héroine Aminatou Zazzaou reste encore gravée dans l’histoire et la mémoire des Nigérians à travers la chansonnette populaire « AMINATU YAR BAKWA TA SAN RANA » qui signifie « Aminatou fille de Nikatau, femme aussi capable qu’un homme ».

          Samirath Lawani     

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Scroll to Top